Rechercher

Votre médiathèque

Médiathèque de Canéjan

Ouvrira à 14:00

10, Chemin de la House
33610 canejan

Pour connaitre toute notre actualité...

S'inscrire à la Newsletter

Partager "newsletter" sur facebookPartager "newsletter" sur twitterLien permanent
Calendrier
« juin 2017 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Prochains évènements

Ressources Numériques

 

Rejoignez nous  sur Facebook 

Et    aimez notre page 

Partager "Facebook" sur facebookPartager "Facebook" sur twitterLien permanent
AccueilDernières critiques

Dernières critiques

 

Temps glaciaires (Fred Vargas)

note: 4L'univers unique de Fred Vargas Nathalie-Médiathèque - 16 juin 2017

On retrouve avec bonheur le commissaire Adamsberg et son équipe (8ème opus de la série).
Des dialogues enlevés, de l'humour, des références historiques, et bien sûr, une intrigue menée de main de maître.
Un grand cru !

Malgré elle (David-James Kennedy)

note: 4Un page turner pour l'été ! Un lecteur - 14 juin 2017

Un suspense réussi et haletant entre passé et présent.
Un thriller qu'on lit sans reprendre son souffle.

Le divan d'Istanbul (Alessandro Barbero)

note: 4Un essai vivant et passionnant Un lecteur - 10 mai 2017

Une fabuleuse introduction à l'histoire de l'Empire Ottoman, écrite de main de maître.

Les Mots entre mes mains (Guinevere Glasfurd)

note: 4Direction la Hollande du Siècle d'or Nathalie-Médiathèque - 9 mai 2017

Un magnifique portrait de femme tout en douceur et sensualité, qui donne envie de découvrir Descartes et de partir à Amsterdam sur ses traces et sur celles d'Helena.
Une histoire de mots, et d'amour, qu'on dévore d'une traite.

Le feu sur la montagne (Edward Abbey)

note: 4Une ode à la liberté et à la nature Nathalie-Médiathèque - 9 mai 2017

A travers les yeux de Billy, son petit-fils, on découvre le combat de cet homme contre l'armée qui veut annexer ses terres.
La nature, les grands espaces du Nouveau Mexique, une histoire d'amitié, et d'amour entre un petit-fils et son grand-père.
Un roman intense et bouleversant.

La Vénitienne et autres nouvelles précédé de le Rire et les rêves et de Bois laqué (Vladimir Nabokov)

note: 4Un classique à découvrir Un lecteur - 29 avril 2017

Des nouvelles poétiques et mélancoliques écrites dans une prose magnifique.

L'Insouciance (Karine Tuil)

note: 4De beaux personnages, des rebondissements inattendus PhilippeR - 7 avril 2017

Bien écrit, bien construit, son meilleur roman à ce jour à mon avis.
Avec des personnages
bien ancrés dans le monde et les évènements actuels, avec des rebondissements inattendus.

Le Bourreau de Gaudi (Aro Sainz de la Maza)

note: 5magistral avec pour décor Barcelone et l'oeuvre de gaudi WC - 15 mars 2017

un polar haletant, avec une analyse psychologique fine du chasseur et du chassé et Barcelone en héroïne entre attirance et répulsion.

Troisième personne (Valérie Mréjen)

note: 4"On était 2, on devient 3" Nathalie-Médiathèque - 7 mars 2017

Un nouveau-né vient transformer le quotidien d'un couple, et change leur perception du monde.
Un court roman qui décrit l'expérience de la maternité de manière à la fois concrète, émouvante et poétique, et touche en plein coeur.

Permaculture (Perrine Hervé-Gruyer)

note: 5Un projet de vie comme un roman d'aventures - 22 février 2017

Ce livre se lit comme un roman d'aventures, historique et scientifique. C'est le récit, amplement documenté et référencé, de la quête de la ferme idéale, vecteur d'un nouveau projet de vie après une reconversion. C'est aussi un livre plein d'espoir qui aborde des aspects sociaux, économiques, écologiques pour projeter dans un futur sans pétrole une image d'un monde paysan meilleur. Passionnant.

Les Mille talents d'Euridice GusmEao (Martha Batalha)

note: 4Femme, talentueuse, mais... invisible Nathalie-Médiathèque - 21 février 2017

Ne vous fiez pas à la couverture: ce livre n'est pas aussi léger qu'on pourrait le penser.
Un roman d'une grande finesse, pittoresque et plein d'humour, où rayonne Euridice, une femme épatante, mais invisible dans le Brésil des années 1940. De formidables personnages secondaires campés à la perfection. Sombre par la réalité que vivent ces femmes, mais plein de fantaisie et de verve.

Le Dimanche des mères (Graham Swift)

note: 4Un court roman ciselé et percutant Nathalie-Médiathèque - 10 février 2017

Un livre très dense où chaque phrase compte. Beaucoup de poésie et de sensualité. Un vrai bijou !

Mes amis devenus (Jean-Claude Mourlevat)

note: 5J'adore cet écrivain! Dominique- Médiathèque - 4 février 2017

Auteur de nombreux et excellents livres pour la jeunesse, Jean-Claude Mourlevat se renouvelle toujours et cette fois nous embarque dans un récit destiné aux adultes. On dévore avec délice l'histoire de Silvère et de ses quatre amis qui se retrouvent au seuil de la soixantaine... Encore une réussite!

Le Jardin "tout-en-un" (Graham Rice)

note: 4Un jardin beau et bon - 2 février 2017

Un célèbre jardinier nous guide pour créer un jardin où les plantes aromatiques côtoient les fruits et légumes et les plantes décoratives pour une mise en scène aussi belle que bonne. Un régal pour les yeux (belles photos) et le palais à mettre en exécution. Avis aux amateurs.

Le Syndrome de la grenouille (Ivar Ekeland)

note: 5Souffrez-vous du syndrome de la grenouille ? - 31 janvier 2017

Ivar Ekerland, brillant mathématicien et économiste, nous explique avec des mots simples les grands principes économiques qui régissent le monde actuel et les enjeux climatiques qui leur sont liés. Une démonstration menée avec brio qui nous interpelle.

Indian Creek (Pete Fromm)

note: 4Un hiver au coeur des Rocheuses - 31 janvier 2017

Récit initiatique et récit d'aventures au coeur d'une nature sauvage. Une lecture vivifiante et un véritable hymne à la liberté.

Nos âmes la nuit (Kent Haruf)

note: 4Un livre qui fait du bien Nathalie-Médiathèque - 26 janvier 2017

Un roman plein de tendresse où l'amour n'a pas d'âge, et une belle leçon de vie toute en simplicité et émotion.

La Liseuse (Paul Fournel)

note: 4Une récréation d’auteur - 19 janvier 2017

Si une récréation est un moment où les enfants se défoulent par le jeu alors ce livre est un bel exemple de récréation d’un auteur. Paul Fournel s’est amusé à rédiger son texte sous forme de sextine, avec de jolies tournures et expressions, il s’est défoulé en faisant une satire du monde de l’édition, et comme un enfant au faîte de la technologie actuelle qui dépasse ses parents, nous fait découvrir la révolution numérique qui secoue la sphère du livre. Un vrai régal qui se lit d’une traite.

Repose-toi sur moi (Serge Joncour)

note: 4encore un très bon roman de Serge Joncour - 16 janvier 2017

et enfin récompensé d'un prix (interallié) à la hauteur de l'auteur ...
Prenant, poignant, feelgood mais noir, dans la lignée d'une Anna Gavalda en plus noir, plus profond et sans doute mieux écrit ...

Le Mystère Henri Pick (David Foenkinos)

note: 4Un manuscrit à lire - 7 janvier 2017

Un roman au sujet très original, alliant suspense et dérision, voire humour. Il nous emmène dans un survol des états d’âme de l’écrivain non reconnu et les mécanismes de diffusion et parution d’un livre à succès sur un ton de comédie douce-amère.

Carnaval (Ray Celestin)

note: 4Un polar à la Nouvelle-Orléans - 3 janvier 2017

Autour d’un vrai fait divers resté non élucidé, qui a passionné l’Amérique du début des années 1920, et qui a inspiré chansons et livres, Ray Celestin a, quant à lui, imaginé une fiction qui brosse un riche portrait de la Nouvelle-Orléans et où se croisent des personnages réels et imaginaires. Un régal qui évoque si bien cette ville et cette époque.

Miss Peregrine et les enfants particuliers n° 2
Hollow city (Ransom Riggs)

note: 4Une trilogie fantastique - 2 janvier 2017

Deuxième tome d'une trilogie très réussie qui plaira aux fans de fantastique, jeunes et moins jeunes. Ransom Riggs a choisi d’illustrer son texte avec les photographies chinées qui ont été son inspiration pour ce roman. Cette révélation rend l’histoire captivante et participe certainement à son succès.

Miss Peregrine et les enfants particuliers n° 3
La Bibliothèque des âmes (Ransom Riggs)

note: 4Une trilogie fantastique - 2 janvier 2017

Dernier tome d'une trilogie très réussie qui plaira aux fans de fantastique, jeunes et moins jeunes. Ransom Riggs a choisi d’illustrer son texte avec les photographies chinées qui ont été son inspiration pour ce roman. Cette révélation rend l’histoire captivante et participe certainement à son succès.

Miss Peregrine et les enfants particuliers n° 1 (Ransom Riggs)

note: 4Une trilogie fantastique - 2 janvier 2017

Une trilogie très réussie qui plaira aux fans de fantastique, jeunes et moins jeunes. Ransom Riggs a choisi d’illustrer son texte avec les photographies chinées qui ont été son inspiration pour ce roman. Cette révélation rend l’histoire captivante et participe certainement à son succès.

L'Élève Gilles (André Lafon)

note: 4Un roman de l'enfance Nathalie-Médiathèque - 29 décembre 2016

Réédition d'un texte écrit en 1912.
On pénètre dans le monde d'un enfant solitaire: un monde de rêves, de joies, mais aussi de souffrances face au monde des adultes, et des non-dits qui l'entourent.
Ecrit avec une grande délicatesse et dans un style très pur: des pages superbes, d'une grande intensité poétique.
A ne pas manquer: la préface de François Mauriac.

Tristesse de la terre (Eric Vuillard)

note: 4Un court récit qui revisite un pan de l'histoire américaine Nathalie-Médiathèque - 29 décembre 2016

A travers le personnage de Buffalo Bill et de son spectacle, le Wild West Show, Eric Vuillard nous donne à lire le destin tragique du peuple indien et l'histoire d'une nation qui s'est construite sans se soucier de la dignité humaine.
Cela nous interroge aussi sur notre propre rapport au spectacle et à l'information.

Histoire du lion Personne (Stéphane Audeguy)

note: 4L'émouvante histoire d'un lion du Sénégal - 27 décembre 2016

A la fois conte, et récit historique qui nous éclaire sur le Sénégal du temps des colonies, et la France de La Révolution.
On s'attache à tous les personnages, aussi bien les animaux que les humains.
Une écriture sensible: de la poésie, de l'humour aussi, et une réflexion sur l'animalité.
A lire aussi: La Ménagerie de Versailles de Frédéric Richaud.

Songe à la douceur (Clémentine Beauvais)

note: 5Un délice littéraire! Dominique- Médiathèque - 17 décembre 2016

Un classique russe revisité, connecté à notre époque. C'est léger, profond, drôle, brillant, inédit, jubilatoire... Une pépite littéraire!

L'Amie prodigieuse n° 1 (Elena Ferrante)

note: 4L'histoire d'une amitié - 17 décembre 2016

Lenù et Lila sont deux amies vivant dans un quartier pauvre de Naples dans les années 50. Elena, studieuse et calme, raconte son enfance et son adolescence, subjuguée par Lila, surdouée et effrontée. Deux vies, deux destins.
Ce roman est aussi une brillante peinture sociale de l'Italie pauvre de cette époque.

Petite philosophie du marcheur (Christophe Lamoure)

note: 4marcher et philosopher - 17 décembre 2016

Christophe Lamoure est professeur de philosophie et marcheur assidu. Son discours, simple et intelligent, nous fait l’éloge de la marche (ou des marches tant il y a de raisons ou de façons de marcher : promenades, randonnées, manifestations…) avec comme compagnons de route, au fil des pages, des philosophes tels que Platon, Montaigne, Rousseau, Kant et bien d’autres. La présentation, en multiples chapitres très courts, rend le livre très facile à lire, voire même à feuilleter et relire. Le marcheur très peu assidu découvrira le plaisir associé à cette activité. Pour tout adepte reconnu, ce livre devrait être extrêmement attachant.

L'Archipel d'une autre vie (Andreï Makine)

note: 4Une chasse à l'homme à travers la taïga Nathalie-Médiathèque - 15 décembre 2016

Récit d'aventures et quête initiatique: une traque haletante au milieu d'une nature vierge et rude, dans des conditions extrêmes, et une exploration de l'âme humaine.
Très dépaysant: on découvre ces contrées lointaines russes, en bordure du Pacifique.
Et la très belle écriture sobre et poétique d'Andreï Makine, ce russe amoureux de la langue française.

Rosalie Blum (Julien Rappeneau)

note: 4Un agréable moment, original et frais - 13 décembre 2016

Montage original, très bien joué avec des acteurs attachants qui gagnent à être connu(e)s pour ceux/celles qui ne le sont pas déjà, très frais, un petit côté Amélie Poulain 2016 ...

Des jardins et des hommes (Gilles Clément)

note: 5Un livre merveilleux! Dominique- Médiathèque - 10 décembre 2016

4 voix nous parlent, à travers des expériences de vie, de ce qui nous relie de façon essentielle au jardin et à la nature .

Désorientale (Négar Djavadi)

note: 5Une fresque foisonnante Nathalie-Médiathèque - 6 décembre 2016

Embarquez pour un voyage entre l'Iran et la France, le passé et le présent. La saga d'une famille iranienne hors du commun: récit aux parfums d'Orient et roman de l'exil. L'auteure possède une grande maîtrise de la langue et un grand talent de conteuse, et nous embarque au rythme de l'histoire des siens sur trois générations.
Un très gros coup de coeur.

14 (Jean Echenoz)

note: 4Un court roman sur 14-18 - 6 décembre 2016

Une écriture synthétique et précise pour raconter la vie d’hommes et d’une femme durant la guerre de 14-18. Efficace et révélateur d'une époque.

Nagasaki (Eric Faye)

note: 4Un fait divers qui interpelle - 6 décembre 2016

Largement inspiré d’un fait divers survenu au Japon, ce roman, court mais très bien construit et écrit, aborde des problématiques de la vie moderne sur l’archipel : chômage, solitude, pression sociale. Poignant.

Désorientale (Négar Djavadi)

note: 5Un magnifique roman avec une fenêtre sur l'histoire moderne de l'Iran - 27 novembre 2016

La petite histoire : celle de Kimiâ, jeune exilée iranienne qui raconte sa vie – déjà incroyablement riche - par bribes. La grande histoire : celle de l’Iran de 1914 à nos jours. Les deux récits s’entremêlent avec justesse, finesse, jovialité ou sérieux. Nagé Djavadi a mis beaucoup d’elle-même dans ce premier roman pour en faire un chef-d’œuvre.

En attendant Bojangles (Olivier Bourdeaut)

note: 4L'histoire d'un amour fou Nathalie-Médiathèque - 23 novembre 2016

Emouvant, drôle, tendre, poétique, déchirant...
Un petit bijou à lire d'une traite, au rythme de cette famille fantasque qui nous fait passer du rire aux larmes.

En attendant Bojangles (Olivier Bourdeaut)

note: 5Amusant et poignant à la fois - 20 novembre 2016

Un enfant raconte avec ses mots son enfance et l'amour inconditionnel de ses parents, frivoles et fantasques (pour ne pas en dire plus). Magnifique.

Dans la guerre (Alice Ferney)

note: 4Très au coeur de la Grande Guerre - 20 novembre 2016

Avec l'éloquence et à la précision qu'on lui connaît, Alice Ferney dissèque la vie, les sentiments et les points de vue des protagonistes pour nous livrer un récit époustouflant et original sur la Grande Guerre. Un des meilleurs du genre à mon avis.

Bleus horizons (Jérôme Garcin)

note: 4Roman historique ou biographie romancée - 7 novembre 2016

Dans ce roman historique de toute beauté, on découvre un écrivain bordelais trop tôt disparu : Jean de La Ville de Mirmont et la description d'une époque révolue.

Dieu et nous seuls pouvons : les Très-Edifiants et Très-Inopinés Mémoires des Pibrac de Bellerocaille (Michel Folco)

note: 5Excellent - 5 novembre 2016

Aussi érudit qu'un Humberto Eco, avec plus d"humour ...

Les Croix de bois (Roland Dorgelès)

note: 4Un témoignage exceptionnel - 2 novembre 2016

Ce livre, paru en 1919, admirablement écrit, raconte le quotidien des soldats dans les tranchées durant la Grande Guerre. Du départ, la fleur au bout du fusil au retour à la vie civile, l'auteur nous décrit avec justesse et sans mièvrerie, le quotidien dans ce enfer : la boue, le bruit, la peur, la vermine, l'alcool, les blagues de soldat et ces croix de bois. Un bel hommage de l'auteur à ses compagnons autant qu'un témoignage exceptionnel. Pour la petite histoire, le récit "Les croix de bois" a inspiré à Pierre Lemaitre "Au revoir là-haut" (Goncourt 2013).

Vongonzero n° 1
Vongozero (Yana Vagner)

note: 4Une course pour la vie Nathalie-Médiathèque - 19 octobre 2016

Entre récit post-apocalyptique et thriller psychologique, la survie d'un petit groupe de fugitifs réunis par la nécessité. Un suspense qui ne faiblit pas.
Et ne manquez pas la suite: "Le Lac"

L'Etrangère (Valérie Toranian)

note: 4Mémoires arméniennes - 18 octobre 2016

La petite-fille d'une survivante du génocide arménien entreprend de raconter la vie de son aïeule. Le témoignage, poignant, est entrecoupé de souvenirs d'enfance de la narratrice, en prise avec sa double culture. Excellent roman, admirablement bien écrit.

Lettres d'amour en héritage (Lydia Flem)

note: 4Une correspondance amoureuse pour décrypter une histoire familiale - 17 octobre 2016

« Il me fallait du temps pour découvrir que l’absence des disparus, imperceptiblement moins aiguë, moins obsédante, se changerait, jour après jour, en une présence amie, emplie de tendresse et d’une mélancolie bienheureuse ». Plusieurs mois après le décès de ses parents, l’auteur retrouve assez de sérénité pour lire leur correspondance amoureuse. Elle découvre l’histoire de ses parents avant sa naissance. Elle nous offre aussi un témoignage sur le devenir de rescapés des camps juste après la fin de la guerre. Un point de vue rarement décrit. Voir aussi « Comment j’ai vidé la maison de mes parents » (2004) du même auteur.

Comment j'ai vidé la maison de mes parents (Lydia Flem)

note: 4Un livre qui décrit si bien ce parcours - 17 octobre 2016

« A tout âge, on se découvre un jour orphelin de père et de mère ». Lydia Flem nous livre un récit touchant de son parcours de deuil, pouvant faire écho, si c’est le cas, au propre cheminement du lecteur. Se superpose sur cette narration celle de son histoire familiale bouleversante. Une analyse très fine. Voir aussi « Lettres d’amour en héritage » (2006) du même auteur.

14 juillet (Eric Vuillard)

note: 4La prise de la Bastille comme on ne vous l'a jamais racontée... Nathalie-Médiathèque - 7 octobre 2016

C'est la Révolution française telle que l'a vécue le "petit peuple". Eric Vuillard redonne vie à une foule d'anonymes et, au-delà du mythe, nous livre une vraie leçon d'histoire. Dans une langue truculente et extrêmement vivante, il déroule cette journée mémorable dont les acteurs étaient des hommes et des femmes ordinaires en quête de justice.

Les Champs d'honneur (Jean Rouaud)

note: 4Souvenirs de famille - 3 octobre 2016

J. Rouaud maîtrise l'art de la description (la Loire-Inférieure ou un voyage en 2CV comme dans mes souvenirs). Son talent s'exerce aussi sur ses portraits (grand-père, tante, père) et par touches retrace une histoire de famille marquée par la Grande Guerre.

Les Suprêmes (Edward Kelsey Moore)

note: 4Une belle histoire d'amitié Nathalie-Médiathèque - 29 septembre 2016

Comme on aimerait les avoir pour amies ces "Suprêmes"! On rit, on pleure, avec elles. Beaucoup de fantaisie et d'humour, mais aussi des malheurs et des désillusions qui parcourent leurs vies. Mais leur amitié les soutient envers et contre tout.
Un vrai bonheur de lecture.